skip to Main Content
Certificat SSL : HttpS Partiel Ou Complet ?

Certificat SSL : HttpS partiel ou complet ?

Vous souhaitez sécuriser votre site internet en installant un certificat de sécurité SSL pour bénéficier du fameux cadenas vert indiquant que votre site est sûr pour ses utilisateurs.

Mais vous avez pu lire au cours de vos recherches sur internet que le passage en HttpS pouvait avoir un impact sur le SEO et donc il vous vient à l’idée de ne passer que partiellement votre site internet en HTTPS, sur les pages les plus sensibles, à savoir généralement la page de panier et de paiement pour les sites e-commerce, et les pages de contact ou d’inscription pour les sites interne vitrine.

Mais est-ce réellement une bonne idée ? Soyons claires, il s’agit d’un débât et il existe des écoles qui sont pour, d’autres qui sont contre. Cet article vous donnes toutes les clés pour prendre la meilleure décision.

HttpS partiel, gros problème au niveau de la réassurance

Depuis février 2018, Google pénalise visuellement les pages de sites internet non sécurisés sur son navigateur Chrome en affichant un message « Non sécurisé » dans la barre d’adresse : 

Vos pages sensibles auront beau être sécurisées, il y a tout de même fort à parier qu’une grande partie de vos utilisateurs seront inquiétés par ce message si votre homepage, les pages produits ou vos pages services ne sont pas sécurisées. C’est un élément de réassurance client qu’il convient donc de ne pas négliger.

La migration full HttpS, très peu de perte en SEO, tant que les redirections sont bien faites

Google l’a annoncé depuis 2015, les pages HttpS sont recherchées en priorité par rapport à leurs équivalents non-HttpS. C’est-à dire que même si vos pages ne sont pas sécurisées, les robots d’indexation iront tout de même vérifier la présence d’un résultat HttpS et inversement.

D’autre part, il ne faut avoir aucune crainte d’une baisse de SEO à cause du passage complet en HttpS tant que les redirections de vos pages non-HttpS vers vos pages HttpS sont bien faites. Pour cela, il conviendra de configurer correctement votre fichier .htaccess pour indiquer à Apache de rediriger toute page non-HttpS vers son équivalent sécurisé.

En procédant ainsi, vos visiteurs ne seront pas impacts, et Google comprendra rapidement qu’il faut remplacer vos pages non sécurisées par leur équivalent SSL.

Il ne faut donc pas s’attendre à une baisse de vos positions dans les SERPs, mais plutôt à des « perturbations » qui ne dureront qu’un temps (sous réserve que vos redirections soient bonnes).

Full SSL, un gain indirect sur le référencement

Il n’est pas prouvé que le passage complet en HttpS vous apportera un gain en positions de manière directe. Toutefois, dans la mesure où votre site internet donne davantage confiance à vos utilisateurs, ces derniers resterons probablement plus longtemps et n’iront peut-être pas chercher l’information ou le produit qu’ils recherchent ailleurs. S’en suit donc une diminution du taux de rebond, que Google détectera, considérant que votre site apporte un plus par rapport à ses concurrents non sécurisés. Il est donc normal que Google vous affiche au dessus des concurrent identiques mais non sécurisés.

Il s’agit ici d’un gain « indirect », mais qui au final ne peut apporter qu’un plus non négligeable dans votre classement sur Google.

Face à tous ces éléments, nous conseillons donc vivement à nos clients qui hésitent encore un passage en full HttpS. Le SSL partiel est un bon début, mais pas un fin en soi. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top